LE CHÂTEAU DE GRAMVOUSSA

LE CHÂTEAU DE GRAMVOUSSA TEL QUE NOUS LE CONNAISSONS AUJOURD'HUI FUT CONSTRUIT AU 16ÈME SIÈCLE (1579-1584) PAR LES VÉNITIENS, PAR PEUR DE L'EXPANSIONNISME OTTOMAN. IL EST CONSIDÉRÉ COMME UN CHEF-D'ŒUVRE ARCHITECTURAL UNIQUE EN SON GENRE ET EST DEVENU UNE FORTERESSE IMPÉNÉTRABLE.

LE CHÂTEAU DE GRAMVOUSSA

Ils fortifièrent ensuite le château avec 66 canons à longue portée, stationnèrent des soldats et en firent une forteresse impénétrable. Pendant de nombreuses années après cela, toutes les actions révolutionnaires des Crétois furent limitées au minimum. Au cours de la révolution grecque contre les Ottomans, Gramvoussa joua un rôle très important et décisif. Après plusieurs tentatives, le château fut finalement conquis par les rebelles crétois en 1825, lorsque certains d'entre eux réussirent à pénétrer à l'intérieur en s’habillant comme des Ottomans.

Gramvoussa fut la première région de la Crète à être libérée de la domination ottomane. Elle servit de refuge à plus de 3 000 personnes et devint le point de départ de toutes les actions des rebelles. Les groupes rebelles appelés « Kalisperides » seraient partis de Gramvoussa et auraient terrorisé les Ottomans en utilisant leurs forces armées appelées Zourides afin de mettre en place des embuscades contre les chrétiens.

Toutefois, en raison des conditions de vie difficiles, les habitants de Gramvoussa commencèrent à s’engager dans la piraterie et à attaquer tous les bateaux passant entre Gramvoussa et Antikithira, ce qui éveilla l'opinion publique européenne contre les pirates. Après avoir signé un accord avec le gouvernement grec, les marines britanniques et françaises occupèrent le château en 1828 et chassèrent les pirates. Le Protocole de Londres laissa la Crète entre les mains des Ottomans en 1831 et la Garde russe de Gramvoussa redonna le château vers les Ottomans comme un signe ultime de justice internationale.

LE CHÂTEAU DE GRAMVOUSSA
LE CHÂTEAU DE GRAMVOUSSA